DIMANCHE 21 septembre 2014

 

Elisabeth, Fabienne, Nathalie, Pascale, Gérard,

La Parité à Albigny sur Saône ?

Le  compte n’y est toujours pas

 

 

La semaine dernière notre groupe municipal adressait une lettre à l’ensemble des élus communautaires de Lyon, mais aussi à tous les Sénateurs et Députés du Rhône, pour les informer que le maire d’Albigny sur Saône et par ailleurs Vice Président au Grand Lyon, Jean-Paul COLIN  était en infraction avec la loi sur la Parité.

 

Nous rappelons que selon les propos désobligeants et sexistes tenus par Jean-Paul COLIN, les femmes de sa liste sont : «  incompétentes ou ne souhaitent pas se retrousser les manches ! ». 

 

Nous n’y croyons pas et le tribunal Administratif non plus, qui nous a donné raison. 1 élection d’adjoint  a déjà été annulée. Mais le compte n’y est toujours pas : Il nous reste 4 adjoints hommes pour une seule femme.

 

Gérard COLLOMB, en conservant dans son exécutif, un élu en infraction  avec la loi, soutiendrait-il implicitement Jean-Paul COLIN, Vice Président chargé de l’eau ?

A quelques jours des élections sénatoriales, est-ce là le signal que le Sénateur souhaite adresser aux élues de notre département, et aux femmes en général ?  

 

Pascale CROZON, députée, engagée depuis 1973 pour le droit des femmes, membre de l’observatoire de la parité entre les hommes et les femmes depuis 2010, ne serait elle pas inspirée en prenant cette affaire à bras le corps ?  

 

Elisabeth LAMURE, Sénatrice, et surtout présidente de l’association des Maires du Rhône ne pourrait elle pas vivement conseiller son collègue COLIN, premier magistrat de notre commune à respecter la loi sur la parité ?

 

Nathalie PERRIN-GILBERT, 1ère magistrate du 1er arrondissement de Lyon, Présidente Du GRAM, ne considère t’elle pas la parité comme étant une des valeurs républicaines de gauche non négociable pour ne pas s’offusquer et demander des explications à Gérard COLLOMB ?

 

Pourquoi Fabienne LEVY, Radicale et présidente de l’UDI du Rhône, qui en 1996 militait pour la parité,  ne demande t’elle  pas au Président COLLOMB de veiller à ce que son exécutif soit en conformité avec cette loi ?

 

Enfin j’invite les associations Regards de Femmes et Elles aussi à nous soutenir dans notre démarche jusqu'à ce que Jean-Paul COLIN se mette en conformité avec la loi !

 

Pour le Groupe Aujourd’hui et demain

Philippe SIMON

Conseiller Municipal 

 

newsletter